mar 2023

Mieux comprendre le secteur de l’énergie

Les enjeux de transition énergétique et la hausse des prix incitent les Français à s’intéresser de plus près au secteur de l'énergie. Pour mieux comprendre le marché de l’électricité et du gaz, il est nécessaire d’avoir un regard clair sur les différents intervenants et le rôle de chacun des acteurs. Découvrons comment se déroule la production de gaz et d'électricité, les différents tarifs réglementés et les offres du marché, ainsi que les grands acteurs de l'énergie en France.

secteur energie

Comment fonctionne la production de gaz et d'électricité en France ?

Le marché de l'énergie se divise entre plusieurs acteurs qui interviennent à différents niveaux.

Tout d'abord nous avons les producteurs d'énergie.

Les producteurs d'électricité exploitent principalement les centrales nucléaires (56 réacteurs, qui consomment de l’uranium, dans le parc électronucléaire français) ou les centrales thermiques classiques (23 centrales, en France métropolitaine en 2021, qui fonctionnent au gaz naturel, au fioul, ou au charbon). Mais également des sources d'énergies renouvelables comme les centrales hydrauliques, les panneaux photovoltaïques, ou encore les éoliennes, dont l’utilisation renforce la volonté d’atteindre la sobriété énergétique.

Les producteurs d'énergie négocient les prix sur le marché de gros (marché où l'énergie est négociée avant d’être livrée au client final) puis la vendent aux fournisseurs. Ce sont eux qui gèrent les contrats (prix, services) d'électricité ou de gaz pour ensuite les vendre aux consommateurs sur le marché de détail (marché adressé aux clients finaux). Le 11 juillet 2011, le dispositif d’Accès Régulé à l’Électricité Nucléaire Historique (ARENH) est mis en place. Il résulte de la loi sur la Nouvelle Organisation du Marché de l'Électricité (NOME), et permet aux fournisseurs alternatifs (par opposition aux fournisseurs historiques) de s’approvisionner en électricité chez EDF (selon les conditions mises en place par les pouvoirs publics).

Afin d’acheminer correctement l'électricité ou le gaz entre le lieu de production et le consommateur, des réseaux de transport et de distribution d'énergie sont mis en place.

Pour faire simple, les gestionnaires de transport d’énergie ont pour mission de répartir l'énergie sur l’ensemble du territoire français. Les canaux utilisés sont les câbles électriques souterrains ou sur pylônes pour l'électricité ; et les conduites souterraines pour le gaz naturel.

Les gestionnaires de réseau de distribution ont pour rôle de répartir l'énergie entre les communes, à l’intérieur des communes, et entre les différentes habitations. Ils sont chargés de l’entretien des réseaux de distribution et des relevés de compteur de gaz et d'électricité.

Fer de lance du marché de l’énergie sur l’ensemble des pays européens, les interconnexions électriques sont des structures qui permettent à l’énergie électrique de circuler entre les réseaux électriques. En 2015, deux lignes d’interconnexion réputées ont vu le jour. Il s’agit de la ligne entre la France et l’Espagne (65 km de liaison) et celle de la ligne Savoie-Piémont (119 km de liaison). D’autres projets sont à venir comme celui d'une ligne reliant la France et l’Irlande (575 km, dont 500 en mer).

D’après le bilan électrique de 2020, les importations d'électricité, en France, étaient de 15,1 TWh depuis l’Allemagne et la Belgique, 7,9 TWh depuis l’Espagne, 6,3 TWh depuis la Suisse, 4,4 TWh depuis la Grande Bretagne, et 0,9 TWh depuis l'Italie.

Les producteurs de gaz naturel exploitent les gisements souterrains. Le gaz extrait est ensuite transporté par bateau ou gazoduc.

Selon le bilan énergétique de la France pour 2020 la part du gaz naturel importé en France provenait de la Norvège à 36%, de la Russie à 17%, des Pays Bas et de l’Algérie respectivement à 8%, du Nigéria à 2%, et du Qatar à 2%.

technicien

Quelles sont les différentes offres d'énergie en France ?

Sur le territoire français il existe deux types d’offres :

Les offres de marché : Elles correspondent aux offres de gaz naturel ou d’électricité qui sont établies lors d’un contrat entre un fournisseur et un client. Dans ce cas de figure, le fournisseur choisit librement le prix et les conditions de son offre.

Ces offres de marché se divisent en deux catégories :

  1. Les offres de marché à prix fixe, qui présentent une durée déterminée par le fournisseur et qui permettent de profiter d’un prix au kWh, permanent tout le long du contrat. Mais il peut arriver que certains éléments tarifaires de ces offres soient sujettes à évolution en fonction de la taxe de gaz/électricité, l’acheminement, et différentes autres contributions.
  2. Quant aux offres de marché à prix indexé, elles évoluent en fonction des tarifs réglementés de vente (TRV). Si le TRV diminue, le prix de l’offre diminue également, si au contraire il augmente, l’offre augmente proportionnellement. D’autres indicateurs, comme la cotation de la bourse de l'énergie, peuvent influer sur des évolutions du prix de ces offres.

Les offres aux tarifs réglementés de vente (TRV) : Il s'agit des offres dont le prix est fixé par les pouvoirs publics, sur proposition de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Ces offres sont uniquement proposées par des fournisseurs historiques comme EDF. Le tarif réglementé de vente d’électricité évolue en règle générale deux fois par an (durant les mois de février et d'août).

Le tarif réglementé de vente de gaz évolue chaque mois mais va disparaître le 1er juillet 2023. A partir de cette date, la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) fixera un prix de référence pour y indexer l’ensemble des offres du marché qui sont actuellement indexées sur le TRV.

Dans le but de protéger les Français, le gouvernement a mis en place le bouclier tarifaire sur les prix de l'électricité et du gaz. Son objectif est de limiter la hausse des tarifs réglementés (sur l'électricité et le gaz) à 15% TTC en moyenne.

 

Qui sont les grands acteurs du marché de l'énergie en France ?

Parmi les grands acteurs du marché de l'énergie français, nous retrouvons le groupe EDF qui est à la fois producteur (unique producteur de nucléaire), fournisseur, et distributeur d’électricité (pour plus de la moitié des foyers du territoire). Les enjeux climatiques accentuent la volonté du groupe à mettre l’accent sur son envie de doubler sa capacité nette d'énergie verte (solaire, éolien, hydraulique, etc.) pour atteindre les 50 GW d’ici 2030.

Le groupe possède des filiales importantes sur le marché de l'énergie telles :

- Le Réseau de Transport Électricité (RTE)

- Enedis (anciennement ERDF)

Concernant la gestion du transport de l'électricité sur l’ensemble du territoire, c’est le Réseau de Transport d'Électricité (RTE) qui en a la charge en France. Son objectif est de développer et d’exploiter le réseau de transport d’électricité à haute et très haute tension. Le RTE a pour mission d’assurer l’équilibre entre l’offre et la demande, de veiller au bon fonctionnement du réseau, de piloter le système électrique, d’adapter les équipements, et d'améliorer les infrastructures en place. En 2021, la part d'électricité produite en France provenait du nucléaire à 69%, de l’hydraulique à 12%, de l’éolien à 7%, du solaire à 3%, et du thermique renouvelable à 2%.

Une fois que le RTE a acheminé l'électricité des lieux de production vers les lieux de distribution, c'est un gestionnaire de réseau public de distribution comme Enedis (anciennement ERDF) qui prend le relais. Son rôle est d’acheminer l'électricité des lieux de distribution vers les lieux de consommation. La mission du groupe est d’assurer une distribution électrique optimale en veillant à la fiabilité, sécurité, et qualité du réseau électrique. Enedis couvre 35 millions de clients, soit 95% du territoire français.

Certaines communes ne sont pas desservies par les grands gestionnaires de réseaux de distribution en France. Dans ces cas de figure, ce sont les entreprises locales de distribution (ELD) qui s’occupent de fournir l’énergie aux tarifs réglementés et d’entretenir le réseau de distribution.

Afin d’assurer la stabilité du réseau électrique et de limiter la consommation d’électricité lors des pics de consommation, les agrégateurs (ou opérateurs) utilisent la méthode de l’effacement diffus. Ce procédé consiste à diminuer de façon temporaire, ou déplacer sur d’autres périodes, la consommation électrique, pour maintenir l’équilibre du réseau électrique lors des pics.

En 2007 le marché de l'énergie s’est ouvert à la concurrence. Les consommateurs sont désormais libres de choisir leur fournisseur de gaz naturel ou d’électricité, et les producteurs peuvent librement choisir les établissements avec lesquels travailler. Cette ouverture a permis l'émergence de fournisseurs alternatifs (par opposition aux fournisseurs historiques) avec un choix d'offres plus large pour les consommateurs. Aujourd’hui on dénombre plus de 30 fournisseurs d’électricité en France.

Datanumia : filiale d’EDF spécialisée dans l’optimisation et le management des consommations énergétiques

Datanumia développe des solutions pour vous accompagner dans le management de vos données énergétiques. Grâce à son savoir-faire technologique, le groupe propose à ses clients des outils de suivi énergétique en temps réel qui favorisent la réduction et la maîtrise des consommations. Réduire vos factures d'énergie en prenant en compte les enjeux de sobriété énergétique est l’objectif que nous souhaitons vous aider à atteindre.

Contactez-nous !

Dernières actualités

VAIV

Décret tertiaire : l’arrêté valeurs abso...

Le 20 février 2024, l'arrêté valeurs absolues IV a été promulgué, marquant une étape supplémentaire dans la réglementation visant à réduire la consomm...
image de PV

Power Purchase Agreement (PPA) : décrypt...

Le développement des énergies renouvelables doit nous permettre d’atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre prévus dans le cadre de...
UK vs FR

France vs Royaume-Uni : focus sur les sp...

Le secteur de l'énergie est un enjeu stratégique pour tous les pays. Si les défis environnementaux, sociétaux et géopolitiques sont souvent communs, c...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: