juin 2023

Consommation d’énergie pendant l’été : quels conseils ?

Durant la saison estivale, la consommation d’énergie est susceptible d’augmenter considérablement au moment de refroidir les maisons, bureaux, et autres espaces de vie. Les températures élevées incitent à utiliser davantage de climatiseurs, de ventilateurs et autres dispositifs de refroidissement, entraînant ainsi une augmentation de l’empreinte écologique et des factures d’électricité. Diverses stratégies et astuces pratiques existent afin de réduire la consommation d’énergie tout en maintenant une température confortable pendant l’été. Découvrons quels sont les équipements qui consomment le plus durant la période estivale, et les actions à mener lors des départs d’été pour réduire sa consommation.

image illustrant un bâtiment climatisé

Comment limiter la consommation d'équipements énergivores en été ?

Les appareils électroniques, tels que les téléviseurs, les ordinateurs et les consoles de jeu, ainsi que les appareils ménagers, tels que les lave-linges ou lave-vaisselles, contribuent à une consommation d'énergie élevée en été. Mais certains équipements sont particulièrement énergivores pendant cette période. Voici quelques-uns des équipements les plus gourmands en énergie.



Les climatiseurs

Les climatiseurs sont les principaux coupables de la hausse de la consommation d’énergie en été (jusqu’à 7kWh par heure). Ces appareils fonctionnent en utilisant des compresseurs et des ventilateurs pour refroidir l’air ambiant. Ces systèmes sont très énergivores et font rapidement grimper la facture d’électricité. Pour réduire leur impact, il est recommandé d’utiliser des climatiseurs de haute efficacité énergétique, de les régler à une température légèrement plus élevée (25° au lieu de 20° par exemple), d’utiliser des ventilateurs de plafond pour mieux faire circuler l’air frais dans la pièce, ou encore de garder les portes et les fenêtres bien fermées pour éviter les fuites d’air froid. Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), les climatiseurs peuvent représenter jusqu'à 70 % de la consommation d'électricité d'un foyer pendant les mois estivaux.

Les piscines 

Pour celles et ceux qui possèdent une piscine à domicile, il s’agit du second gros consommateur d’énergie en été. Les pompes de filtration et autres systèmes de chauffage ont besoin d’une quantité importante d’électricité pour maintenir l’eau propre et d’une température confortable. Selon l'ADEME, une pompe de piscine en fonctionnement peut consommer entre 800 et 2 000 kWh par an, soit une part significative de la consommation énergétique d'un foyer.

image illustrant une piscine

Le meilleur moyen de réduire la consommation d’énergie de votre piscine passe par l’utilisation de minuteries pour réduire le temps de fonctionnement de la pompe de filtration, d’installer des systèmes de chauffages solaires pour réduire la dépendance aux systèmes de chauffage à gaz ou électrique, ou encore de couvrir la piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée pour éviter les évaporations excessives.

Les réfrigérateurs et congélateurs

En été, nos réfrigérateurs et congélateurs fonctionnent plus intensément pour maintenir les aliments frais malgré la chaleur extérieure. Ces appareils sont déjà des consommateurs d'énergie majeurs toute l'année, mais leur consommation peut augmenter encore plus pendant la saison estivale. Pour minimiser leur impact, veillez à ce que les joints de porte soient étanches, ne laissez pas la porte ouverte plus longtemps que nécessaire, et placez-les dans un endroit bien ventilé, à l'écart de toute source de chaleur comme les appareils électroménagers ou la lumière directe du soleil.



Les ventilateurs

Les ventilateurs sont une alternative plus économe en énergie que les climatiseurs, mais ils peuvent toujours contribuer de manière significative à votre consommation d'électricité en été. Veillez à les éteindre lorsque vous quittez la pièce pour éviter une consommation inutile. Utilisez-les de manière stratégique pour faire circuler l'air frais dans la pièce et améliorer le confort thermique.

 

En suivant ces conseils vous pourrez augmenter les chances de réaliser des économies d'énergie significatives et ainsi réduire votre facture énergétique pendant les mois de grande chaleur.

Ces actions s’inscrivent dans une démarche écologique visant à mettre l’accent sur l’importance de la
transition énergétique. Limiter ses dépenses énergétiques en été nécessite la mise en place de certaines actions lorsque vous êtes dans votre logement… mais aussi lorsque vous n’y êtes plus.

image illustrant un homme contrôlant le thermostat de sa maison

Comment réaliser des économies d’énergie avant de partir en vacances ?

Lors des départs en vacances, il est important de prendre certaines mesures pour réduire sa consommation d’énergie et réaliser des économies sur sa facture énergétique. Voici une liste d’action à adopter avant de se rendre sur son lieu de vacances :

  • Le premier réflexe à adopter avant de partir c’est d’éteindre complètement tous les appareils électroménagers, même ceux qui sont en mode veille (l’ADEME précise que les appareils électroniques en veille peuvent représenter jusqu'à 10 % de la consommation totale d'énergie d'un foyer). La consommation électrique de votre habitation s’en trouvera réduite et aidera à réaliser des économies. L’utilisation d’une multiprise pour éteindre tous vos appareils en même temps est un plus.



     
  • Pensez à vérifier que toutes les lumières soient bien éteintes dans les différentes pièces de la maison. L’utilisation d’ampoules basse consommation ou LED peuvent réduire vos consommations de manière importante. L'éclairage représente environ 12 % de la consommation d'énergie domestique. En utilisant des minuteries pour limiter l'éclairage artificiel, vous pouvez économiser jusqu'à 5 % à 10 % sur vos coûts d'électricité liés à l'éclairage.



     
  • L’utilisation d’un thermostat pour réguler votre habitation est un plus. Il permettra d’assurer que les températures des climatiseurs, ou chauffages de piscine soient à un niveau de dépense énergétique minimum.



     
  • Le dégivrage de votre réfrigérateur ou congélateur est une action qui permettra d’améliorer un peu plus leur efficacité énergétique. Le givre accumulé à l’intérieur de ces appareils les rend beaucoup moins performants. Selon l’ADEME, 3mm de givre peut augmenter jusqu’à 30% la consommation énergétique.



     
  • Lors de départ de longue durée, n’oubliez pas de baisser la température de votre ballon d’eau chaude. Avec un système de chauffage électrique ou une chaudière, il est possible de régler la température pour les heures creuses car le prix du kWh est moins cher pendant ces périodes.

Pour ce qui concerne le reste de la maison, il s’agit d’éviter les fuites d’eau en s’assurant que les robinets soient bien fermés (L’ADEME précise qu’une fuite d’un goutte-à-goutte peut entraîner  une perte de 35 litres d’eau par jour), et d’éviter les déperditions de chaleur en s’assurant que les joints sont bien fixés sur l’ensemble de l’habitation.



En suivant ces quelques gestes simples, vous pourrez réduire votre consommation d'énergie avant de partir en vacances. N'oubliez pas également de prendre en compte la performance énergétique de votre habitation et de réaliser des travaux de rénovation énergétique si besoin.

L’optimisation des consommations énergétiques à distance, grâce à des solutions de suivi en temps réel telle
qu’Info Watt, est plus pour réaliser des économies d’énergie.

Datanumia : la possibilité de suivre et optimiser sa consommation pendant la période estivale

Les périodes de fortes chaleurs sont elles aussi synonyme d'importants besoins de régulation de consommation énergétique pour les particuliers. Pour aller dans ce sens, nos équipes d’experts ont mis en place des outils qui utilisent la Data pour vous permettre de mieux suivre vos dépenses. Nous mettons à votre disposition une plateforme pour suivre votre consommation depuis votre lieu de vacances à l’aide de votre smartphone ou tablette : répartition des usages, comparaison avec des foyers similaires, visualisation en kWh et euros…

Grâce aux informations basées sur la Data, vous avez la possibilité d’optimiser vos consommations pour réaliser des économies, mais aussi préserver l'environnement en réduisant votre empreinte carbone. La data devient un véritable allié pour une consommation énergétique plus intelligente et durable… Été comme hiver !



 

Contactez-nous !

Crédit photo : CAPA PICTURES/GENEL MARIE

Dernières actualités

VAIV

Décret tertiaire : l’arrêté valeurs abso...

Le 20 février 2024, l'arrêté valeurs absolues IV a été promulgué, marquant une étape supplémentaire dans la réglementation visant à réduire la consomm...
image de PV

Power Purchase Agreement (PPA) : décrypt...

Le développement des énergies renouvelables doit nous permettre d’atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre prévus dans le cadre de...
UK vs FR

France vs Royaume-Uni : focus sur les sp...

Le secteur de l'énergie est un enjeu stratégique pour tous les pays. Si les défis environnementaux, sociétaux et géopolitiques sont souvent communs, c...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: