mai 2024

Efficacité énergétique chez les particuliers : les 3 actualités à ne pas manquer en 2024

La gestion énergétique du bâtiment est continuellement façonnée par l’évolution des politiques publiques et des progrès technologiques. En 2024, plusieurs initiatives significatives se démarquent, influençant directement les consommateurs et le marché. Voici trois mises à jour importantes qui méritent une attention particulière.

Image illustrant les actualités énergétiques de mai 2024

Dispositif de soutien aux pompes à chaleur

Le gouvernement français, représenté par Bruno Le Maire et Roland Lescure sur les sujets économiques, énergétiques et industriels, a annoncé un plan ambitieux pour la mise en place d’1 million de pompes à chaleur (PAC) d’origine européenne en France d'ici 2027 

Ce plan, qui s'inscrit dans une démarche plus large de transition écologique, vise à réduire la consommation d'énergies fossiles en favorisant les technologies de chauffage plus durables et efficaces.  

La stratégie de développement des PAC européennes comprend huit mesures clés, incluant le soutien à l'innovation, la simplification des normes pour l'installation, et le renforcement des capacités industrielles locales. Cela comprend également des incitations fiscales pour stimuler la production locale et des directives pour orienter les achats publics comme des primes à l’achat, renforçant ainsi la souveraineté industrielle et technologique de l'Europe dans le domaine énergétique.  

Les pompes à chaleur peuvent réduire jusqu'à 80% la consommation énergétique par rapport aux systèmes traditionnels, tout en diminuant drastiquement les émissions de CO2. Cette initiative, vise aussi à créer des milliers d'emplois et ainsi à dynamiser le secteur de la technologie propre en Europe. 

Ma Prime Renov’ s’élargie en 2024

Ma Prime Renov' est un dispositif gouvernemental français conçu pour encourager les travaux de rénovation énergétique dans les logements privés. Il subventionne diverses améliorations telles que l'isolation, l'installation de systèmes de chauffage éco-énergétiques et autres mesures pour réduire la consommation énergétique. Depuis le début de l’année 2024, le programme a subi des réformes majeures pour augmenter la portée de ces barèmes et l'efficacité de ces aides 

Il est désormais structuré en deux voies distinctes :  

  • "MaPrimeRénov’ Décarbonation", le piliere“éfficacité ”qui cible des travaux spécifiques comme l'isolation ou les systèmes de chauffage avancés. Il est à nouveau possible depuis le 15 mai 2024 de financer les travaux seuls à partir de ce programme et ce jusqu'à fin 2024 minimum  
  • "MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné", offrant un suivi personnalisé pour des rénovations plus complexes.  

De plus, les plafonds de revenus ont été ajustés pour rendre l'aide financière accessible à davantage de ménages, stimulant ainsi l'adoption de mesures énergétiques efficaces. En particulier, les subventions ont été augmentées, permettant de couvrir jusqu'à 80% des coûts pour les ménages à revenus très modestes. 

Les travaux éligibles incluent l'installation de systèmes de chauffage avancés et l'isolation thermique. Ces rénovations peuvent réduire la consommation énergétique des foyers jusqu'à 40% 

Ces changements visent à inciter plus de propriétaires à entreprendre des rénovations qui peuvent réduire significativement la consommation d'énergie et les émissions de CO2. En 2023, le programme avait déjà distribué des aides pour une valeur de plus de 2 milliards d’euros, et il est prévu que le budget alloué augmente de 600 millions d’euros en 2024, dépassant ainsi les 3 milliards d’euros. 

Une augmentation de 24% du budget qui soutiendra ainsi des dizaines de milliers de projets de rénovation à travers le pays. Cette initiative est cruciale pour encourager une transition énergétique efficace et durable, alignée avec les objectifs écologiques nationaux et européens de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments. 

Evolutions des audits énergétiques

L'audit énergétique évalue la performance énergétique d'un bâtiment et propose des améliorations pour réduire la consommation d'énergie. Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) classe les logements de A (très efficace) à G (peu efficace). Les logements avec des DPE F et G sont considérés comme des passoires thermiques 

Depuis avril 2024, la France a harmonisé les règles pour les audits énergétiques réglementaires et incitatifs des bâtiments pour faciliter la vente de logements énergétiquement inefficaces et pour obtenir des aides à la rénovation via MaPrimeRénov'.  

Désormais, les professionnels doivent fournir deux scénarios de travaux, incluant une première étape visant une amélioration minimum de deux classes énergétiques. Cette évolution vise à encourager les rénovations énergétiques plus accessibles et efficaces, en se concentrant sur l'isolation et le confort d'été. Ces audits, plus uniformisés, visent notamment les passoires thermiques qui doivent atteindre une étiquette DPE C et non plus B 

Les propriétaires doivent donc s'engager financièrement, mais peuvent bénéficier d'aides telles que MaPrimeRénov’ pour couvrir une partie des coûts. Dans le cadre du DPE ils recevront aussi des recommandations classées selon leur efficacité coût-bénéfice, permettant de prioriser les interventions.  

En somme, ces évolutions contribuent à l’accélération de la réduction de la consommation énergétique des bâtiments en France, en ligne avec les objectifs de transition énergétique. 

Datanumia guide les particuliers dans la réduction de leur facture énergétique

Dans ce contexte de changement et d'innovation, Datanumia joue un rôle crucial en s’adaptant rapidement aux évolutions de la réglementation pour accompagner les clients des fournisseurs d’énergie vers la transition énergétique. En valorisant les données de consommations et en mettant à disposition des analyses avancées via notre solution Home, nous aidons les particuliers à comprendre leur consommation énergétique et à identifier les meilleurs moyens de réduire leurs factures et leur impact environnemental.  

Pour aller plus loin, nos équipes travaillent sur des algorithmes permettant de mieux comprendre les besoins énergétiques prioritaires des clients particuliers et ainsi de leur recommander les solutions les plus économiques et écologiques pour leur habitat. 

Crédits photos : 

CAPA PICTURES;CAPA PICTURES/GENEL MARIE

Robert Kneschke - Shutterstock

Arturs Budkevics - Shutterstock

Dernières actualités

Image illustrant les nouveaux usages

Transformation digitale dans l’énergie

Comment améliorer l’expérience utilisateur des clients particuliers pour les aider à faire des économies d’énergie ?
Réseau data

La Data chez Datanumia, les algorithmes ...

L'importance de la data science dans les entreprises n’est plus à démontrer. Chez Datanumia il s’agit même de notre raison d’être : permettre à chacun...
Image illustrant les jumeaux numériques

Les jumeaux numériques, une révolution D...

Les digital twins ou jumeaux numériques transforment de manière significative le secteur tertiaire en optimisant les performances, en augmentant l'eff...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: