avr 2023

MaPrimeRénov’ : l’aide pour la rénovation énergétique

Les travaux de rénovation énergétique qui permettent d’être mieux chauffés, ou d’améliorer le confort dans un logement ancien sont nécessaires pour limiter les consommations d'énergie d’un habitat. Les particuliers qui envisagent d’entreprendre ces démarches sont contraints de réaliser des travaux souvent coûteux. Pour les accompagner, l'Etat met en place une aide, MaPrimeRénov’, qui s’adapte aux revenus de chaque propriétaire pour financer ces projets de rénovation.

renovation

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est l’un des dispositifs d’aide de l’Etat accessible à tous les propriétaires ou copropriétaires, qu’ils louent ou qu’ils résident dans leur logement, pour financer des travaux de rénovation énergétique. Les logements concernés doivent obligatoirement dater d’au moins 15 ans. 

Cette aide a vu le jour le 1er janvier 2020 et vient en remplacement des aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) « Habiter mieux sérénité » et « Habiter mieux agilité », ainsi que l’aide du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). 

MaPrimeRénov est accordée pour des travaux ou des actions tels que : 

  • Le chauffage 
  • L’isolation 
  • La ventilation
  • Le diagnostic et l’audit énergétique 
  • La rénovation globale 

Ces travaux doivent être réalisés par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement). 

Grâce à cette aide, les ménages qui souhaitent réaliser ces travaux pour améliorer la performance énergétique ont accès à des bonifications, par exemple : 

  • Le bonus bâtiment basse consommation : décerné aux bâtiments / logements qui obtiennent l’étiquette A ou B 
  • Le bonus sortie de passoir thermique : concernent les travaux qui permettent aux logements de sortir des étiquettes F ou G 
  •  Le forfait assistance à maîtrise d’ouvrage : adressé aux propriétaires ou copropriétaires qui souhaitent être accompagnés dans la réalisation de leurs travaux 
  •  Le forfait rénovation globale : adressé aux propriétaires ou copropriétaires aux revenus supérieurs ou intermédiaires pour les encourager dans leurs travaux  

Selon l’Anah, en 2022, 338 265 logements ont été rénovés au premier semestre grâce à MaPrimeRénov’. 

 

Qui peut bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ ?

Cette aide de l’Etat concerne tous les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs, et les syndicats de copropriétaires, quels que soient leurs revenus.  

Un dossier de demande d’aide doit être déposé sur le site MaPrimeRénov’

Des conditions spéciales sont mises en place pour les propriétaires bailleurs qui souhaitent bénéficier de cette prime : 

  • Dès le paiement de la prime, une mise en location minimum de 5 ans 
  • Un encadrement du loyer qui tient compte du montant de la prime 
  • Des informations du locataire sur les travaux et les réévaluations du loyer (si prévues) 

D’autres conditions particulières sont en place pour les demandes de financement dans la perspective d’un remplacement de chaudière au fioul par un équipement de chauffage moins énergivore ou la fourniture d’eau chaude sanitaire. Dans ces cas de figure, les bénéficiaires de MaPrimeRenov’ doivent posséder un logement construit depuis moins de deux ans avant la demande. 

En ce qui concerne le montant de la prime, il est calculé selon deux critères qui sont les revenus et le gain écologique des travaux. 

Quatre profils, classés par couleurs, sont définis pour établir le montant accordé : 

  • MaPrimeRénov’ Bleu : pour les revenus les plus modestes et des montants pouvant atteindre 10 000 € 
  • MaPrimeRénov’ Jaune : pour les revenus modestes et des montants pouvant atteindre 8 000 € 
  • MaPrimeRénov’ Violet : pour les revenus intermédiaires et des montants pouvant atteindre 7 000 € 
  • MaPrimeRénov’ Rose : pour les revenus supérieurs et des montants pouvant atteindre 3 500 € 

MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres aides de l’Etat comme la TVA à taux réduit (5,5%), les Certificats d’économie d’énergie (CEE), les aides d’Action logement, les aides des collectivités locales, ou encore l’éco-PTZ. 

Au premier semestre 2022, 1,2 milliard d’aides sont distribuées selon les chiffres de l’Anah. 

Ma Prime Renov

Quelles sont les nouveautés de MaPrimeRénov’ en 2023 ?

Depuis le 1er janvier 2023, le dispositif « MonAccompagnateurRénov » est lancé pour accompagner les ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation de leur logement. Cet accompagnateur est un professionnel qui aide les particuliers dans leurs projets énergétiques et permet de mieux comprendre le secteur de l’énergie et les enjeux de transition énergétique. 

A partir du 1er février 2023, et suite à la hausse globale des prix dans l’hexagone, les plafonds de travaux de rénovation financés par MaPrimeRénov’ ont augmenté. Cette décision vient appuyer la volonté de l’Etat désireux de mettre l’accent sur les rénovations énergétiques les plus performantes et le soutien aux ménages modestes. 

Ces évolutions de primes concernent par exemple : 

Ma Prime Rénov Sérénité : une revalorisation du plafond des travaux qui atteint désormais 35 000 € au lieu de 30 000 €. Cette prime s’adresse aux propriétaires, modestes et très modestes qui occupent leur logement et dont le bénéfice consécutif aux travaux de rénovation génère au minimum 35% de gain d'énergie 

Ma Prime Rénov Copropriété : une revalorisation du plafond de financement pour des travaux qui atteint 25 000 € au lieu de 15 000 €. De même que pour Ma Prime Rénov Sérénité, elle est attribuée pour les travaux permettant d’obtenir un gain d’énergie de 35% minimum 

Les forfaits « rénovation globales » : les ménages aux ressources intermédiaires (violet) et supérieures (rose) bénéficient d’une hausse de forfaits qui passent respectivement de 7 000 € à 10 000 € et de 3 500 à 5 000 €. Cette hausse est mise en place pour inciter les ménages à rénover de façon globale leur logement pour de meilleures performances énergétiques 

Datanumia : des solutions pour suivre la consommation énergétique de vos équipements

Les différentes aides mises en place par le gouvernement pour financer les travaux de rénovation des particuliers vont de pair avec le plan de sobriété énergétique.

Chez Datanumia, nous accompagnons les clients en proposant des solutions liées à la Data pour suivre et maîtriser la consommation des équipements dans les logements. Nous disposons d’outils intuitifs qui engagent les clients autour de nouvelles expériences énergétiques, et une prise de conscience de l’impact des installations résidentielles sur la consommation. Nos experts s’appuient sur des plateformes technologiques qui permettent d’estimer la répartition des consommations par usages (chauffage, éclairage, etc), et de mettre en place des alertes pour réduire les consommations et accroître la performance énergétique. 

 

Contactez-nous ! 

Dernières actualités

VAIV

Décret tertiaire : l’arrêté valeurs abso...

Le 20 février 2024, l'arrêté valeurs absolues IV a été promulgué, marquant une étape supplémentaire dans la réglementation visant à réduire la consomm...
image de PV

Power Purchase Agreement (PPA) : décrypt...

Le développement des énergies renouvelables doit nous permettre d’atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre prévus dans le cadre de...
UK vs FR

France vs Royaume-Uni : focus sur les sp...

Le secteur de l'énergie est un enjeu stratégique pour tous les pays. Si les défis environnementaux, sociétaux et géopolitiques sont souvent communs, c...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux: